Chlamydiose

Sommaire

Liens utiles

caducee.net

 

Qu'est-ce que la Chlamydiose ?
Comment se transmet-elle ?
Quels sont les symptômes ?
Quelles sont les complications possibles ?

Comment se fait le diagnostic ?
Existe-t-il un traitement ?
Et mon/ma partenaire... 

Qu'est-ce que la Chlamydiose ?

La Chlamydiose est la plus fréquente des IST et l’une des plus contagieuse.

Elle est causée par une bactérie appelée Chlamydia trachomatis.

C’est l’une des principales causes de stérilité.

 

Comment se transmet-elle ?

La Chlamydiose se transmet par voie sexuelle (Sexe/sexe, Sexe/anus, Peau/sexe).

Il est possible qu'une mère transmette la chlamydiose à son bébé pendant l'accouchement.

L'infection chez les nouveau-nés provoque dans 20% des cas une conjonctivite néonatale (une infection des yeux du bébé) qui doit rapidement être traitée sous peine de séquelles irréversibles de la vision de l’enfant.

La Chlamydiose peut également atteindre les poumons du bébé et causer une pneumonie 2 à 3 mois après la naissance.    

Quels sont les symptômes ?

La grande majorité des hommes et des femmes ne présentent aucun symptôme.  

Cependant, chez la femme, la maladie peut se manifester par :  

  • des pertes vaginales anormales (aspect de lait caillé et odeur de levure)
  • une douleur lors des rapports sexuels
  • des saignements après les rapports sexuels 
  • des saignements entre les règles
  • des douleurs abdominales ou pelviennes (dans le bas ventre) accompagnées parfois de fièvre et de frissons.
  • une sensation de brûlure à la miction (action d’uriner) 

Chez l'homme, les symptômes incluent :

  • un écoulement pénien  (sécrétions à l’extrémité de la verge)
  • une brûlure lors de la miction
  • une sensation de brûlure ou picotement de l’urètre
  • des testicules enflés et/ou douloureux

Quelles sont les complications possibles ?

Chez la femme, la chlamydiose non traitée peut se propager et infecter l'utérus, les trompes de Fallope et les ovaires, aboutissant à une maladie très grave appelée maladie inflammatoire pelvienne (MIP).

Les symptômes de la MIP comprennent :

  • des douleurs abdominales
  • des douleurs du bas du dos
  • des douleurs pendant les rapports sexuels  
  • le saignement entre les règles  
  • la fièvre

 

La MIP nécessite des soins médicaux immédiats car elle peut abîmer de façon irréversible les organes reproducteurs de la femme et provoquer la stérilité, des douleurs pelviennes chroniques et un risque accru de grossesse extra-utérine.   

 

  
Chez l'homme, la chlamydiose non traitée atteint les testicules et cause un gonflement ainsi que des douleurs. Les complications associées peuvent également entraîner la stérilité.

 

 

 

 

 

 

 

Attention!

L’infection fragilise les muqueuses et augmente le risque de contracter ou de transmettre le VIH, le virus qui cause le SIDA.

Comment se fait le diagnostic ?

Il existe un test diagnostic fiable, sensible et reproductible à partir de prélèvements urinaires, vulvaires, vaginaux, urétraux ou spermatiques.

Ces prélèvements sont effectués à l’aide d’une tige de coton ouaté.

Cet examen est remboursé par la sécurité sociale.

Existe-t-il un traitement ?

La chlamydiose se soigne facilement avec des antibiotiques.

Pendant le traitement, il est préférable d’évitez d'avoir des rapports sexuels pour diminuer le risque de contracter à nouveau l'infection ou de la transmettre à votre partenaire.

Et mon/ma partenaire...

Il vous faut veiller à ce que votre (vos) partenaire(s) sexuel(s) se soigne(nt) également pour prévenir une réinfection même s’il(s) ne présente(nt) aucun symptôme.

Haut de page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×